Ali Benflis lance sa campagne anti-vote à partir de Vgayet !

IMG_87461-1300x866

Ali Benflis, initiateur  et signataire du décret d’interdiction des marches à Alger, a choisi la ville de Vgayet pour lancer sa campagne de boycott des prochaines législatives organisées par le régime colonial d’Alger.  

Il semble oublier ses propos racistes et odieux envers les kabyles au soir de la marche du 14 juin des Kabyles à Alger. Ali Benflis et ses mentors étaient allé même jusuq’à relâcher des prisonniers pour réprimer les manifestants pacifiques kabyles. Ali Benflis, à l’époque premier ministre de Bouteflika, avait traité,  en direct à la télévision, les kabyles de terroristes. Aujourd’hui qu’il est lâché par ses « patrons », il cherche une oreille attentive auprès des kabyles.

Ces derniers ne sont pas amnésiques. Benflis endosse une grande responsabilité de la mort de 129 jeunes kabyles tués par les services de sa gendarmerie. Bouteflika aussi.  Les décisions racistes de Benflis envers les kabyles en 2001 ont anticipé la création du MAK.  Si les kabyles sont toujours interdits de manifester  jusqu’à ce jour à Alger, Benflis devait être en principe interdit de se rendre en Kabylie ! Les victimes du printemps noir méritent qu’on défende leur mémoire.

Ravah Amokrane

تعليقات الزوار

اضف تعليق


well, this is out capcha image

الجزائر تايمز فيسبوك